Le plus grand événement de photo et de plaidoyer d’Asie commence le 19 février

Le Yangon Photo Festival, fondé conjointement par l’ambassade de France et le journaliste français Christophe LOVINY, présente sa 12ème édition avec des expositions gratuites, des projections et des soirées sur huit sites différents: Institut français, Parc Mahabandoola, Goethe Institut, Gare centrale de Yangon, Hôtel Rosewood, Ferries de Dala, Junction City, Myanmar Deitta et Ala Thit Art Gallery. Cette édition est la plus importante depuis sa création et devrait atteindre jusqu’à 300 000 personnes.

Le festival rassemble plus de 200 documentaires photographiques pour sensibiliser sur certains des problèmes les plus urgents au monde: menaces environnementales, consolidation de la paix et justice sociale.

Les œuvres de célèbres photographes internationaux, dont Pascal Maître, Steve McCurry, Franck Seguin et Fausto Podavini, seront présentées aux côtés des projets des plus célèbres photographes du Myanmar, Hkun Lat, Hkun Li et Ko Myo et des talents émergents des États et régions ethniques où YPF organise des formations intensives sur les méthodes de création de Photo-Stories.

Christophe Loviny, fondateur et directeur artistique du Yangon Photo Festival, a déclaré: «Au cours des 12 dernières années, nous avons formé plus d’un millier de jeunes hommes et femmes de tout horizons, religions et ethnies, à produire de courts documentaires sur les plus importants problèmes sociaux et environnementaux qui affectent leur vie. “

Loviny a déclaré que l’éducation aux médias est essentielle, en particulier dans les sociétés menacées par les discours de haine et les fausses informations. “Les contre-attaques les plus efficaces contre les propagateurs de discours de haine et de fausses nouvelles sont des histoires réelles suffisamment fortes pour atteindre un public aussi large que les ennemis”, a-t-il ajouté. «Visitez nos Myanmar Stories sur l’e-magazine Facebook. En deux ans, il est devenu l’un des plus populaires du pays, avec une moyenne de 140 000 téléspectateurs par vidéo, parfois même plus d’un million! “

Pour sa 12ème édition, le festival commencera au Goethe Institut, le 19 février, avec une exposition de livres photo, une série de spectacles et une fête. Il mettra également en place un village photo sur le parc Mahabandoola le week-end du 22-23 février, avec des documentaires exceptionnels sur écran géant, et des expositions comprenant le World Press Photo et un studio photo. Il a culminé le 23 à l’Institut Français avec le concours de la meilleure Photo-Story de l’Année devant un jury de personnalités nationales et internationales.

“Chaque année, YPF est une expérience unique pour rencontrer des photographes du Myanmar et du monde entier, se faire de nouveaux amis et échanger sur des questions importantes dans une atmosphère festive”, a déclaré Loviny.

La série d’événements est principalement soutenue par l’Ambassade de France, des Pays-Bas et de Suisse; la délégation de l’Union européenne; l’OIT; l’Institut français; le Goethe Institut; et l’hotel Rosewood.

Parmi les autres partenaires stratégiques figurent Canon, Heinrich Böll Stiftung, GIZ, Junction City, l’Ambassade du Canada, UNHCR, RICE Communications, Xenon, World Press Photo Foundation, Agence France Presse, Lucie Foundation, Myanmar Photo Archive, Kesan, Myanmar Deitta, Gulliver travel , et Wallonie-Brussels International.

Depuis la première édition en 2009, l’Institut français est fier de soutenir le YPF, premier festival international créé au Myanmar. La Photo Night attire toujours une foule immense, émue par les histoires projetées. Les expositions organisées à l’Institut français sont à nouveau remarquables cette année et feront voyager le public à travers la vie culturelle étonnante de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, et de Kashan en Iran.

Pour plus d’informations, veuillez visiter: http://www.yangonphoto.com;

Facebook yangonphotofestival